Ethiopie
Créez votre voyage
    Soyez vigilant lors de votre voyage en Ethiopie
    Soyez vigilant lors de votre voyage en Ethiopie
      Le danger peut venir de partout !
      Le danger peut venir de partout !

      La Situation politique, économique et sociale en Ethiopie

      La situation économique

      L’Ethiopie reste un pays difficile à plusieurs niveaux. Tout d’abord, la pauvreté est endémique et touche l’immense majorité de la population. La situation économique du pays est très précaire et la subsistance quotidienne sans réelle activité professionnelle, en milieu urbain notamment, reste le cas de nombreux Ethiopiens. En milieu rural, une agriculture ou un l’élevage élémentaire, souvent insuffisants pour vivre bien, prédominent. En 2011, comme le Kenya et la Somalie, l’Ethiopie a connu une sécheresse et une crise alimentaire particulièrement terribles.

      La situation politique

      Politiquement, l’Ethiopie sort d’une lignée de contextes très difficiles : l’occupation italienne de 1935 à 1941, la dictature du Négus, l’empereur Haile Selassié, puis celle de la junte communiste du Derg de 1974 jusqu’en 1991, enfin la guerre civile suivie de la guerre séparatiste de l’Erythrée. La situation politique est apaisée depuis la fin des années 1990, mais elle reste très précaire en raison du conflit gelé qui subsiste avec l’Erythrée et de la contagion des violences de l’instable Somalie.

      La situation sociale

      Si une sécurité minimale existe sur la majorité du territoire du pays, permettant – avec prudence – un tourisme indépendant, plusieurs zones sont formellement déconseillées.

      • D’abord, la dépression des Danakils à la frontière avec l’Erythrée, autour du Mont Dallol. Des violences éclatent régulièrement en raison du voisinage de l’Erythrée séparatiste et du banditisme qui prend le sillon du conflit. Depuis 2012, les autorités interdisent formellement tout déplacement d’étrangers dans une certaine zone.
      • Ensuite, la région somali, frontalière de la Somalie, où banditisme et rébellions existent, et notamment la route 30 qui va de Harar à la frontière somalienne.
      • Enfin, pour des raisons de criminalité mal endiguée, la ville de Gambela dans l’ouest du pays. Les tensions entre les autorités et la minorité musulmane occasionnent des violences urbaines et Addis Abeba a connu plusieurs attentats. Il faut ainsi éviter la proximité de la Grande Mosquée le vendredi.

      Voyager avec précaution

      Hormis les zones et conditions citées, l’Ethiopie permet le tourisme indépendant accompagné de certaines précautions : ne se déplacer qu’en taxi la nuit, et prendre un certain nombre de mesures de sécurités. 

      Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
      Créez votre voyage
      Voyage en direct

      Recevez un devis gratuit sous 48 heures.

      Evaneos : Voyages sur mesure
      Agence locale de Marie-Rose en Ethiopie
      Spécialiste des circuits charme et luxe
      Demandez un devis
      Evaneos : Voyages sur mesure
      Agence locale de Didier en Ethiopie
      Spécialiste des circuits aventure et hors des sentiers battus
      Demandez un devis

      L'avis des voyageurs

      Anne, voyage en Ethiopie

      Novembre 2017

      Loved the historic tour. Really interesting. Enjoyed the driving and the beautiful landscape....

      Lire la suite

      Catherine, voyage en Ethiopie

      Novembre 2017

      voyage dans un pays éblouissant aux paysages vertigineux, grandioses; les logements étaient bien adaptés, l'équipe qui nous a entourés, excellent...

      Lire la suite

      L'Ethiopie en solo, voyage en Ethiopie

      Novembre 2017

      Circuit personnalisé dans le sud et le nord de l Ethiopie et 2 jours à Awash....

      Lire la suite

      Exemples de voyages à personnaliser en Ethiopie


      A la rencontre des tribus du Sud

      Hors des sentiers battus

      Nord légendaire et montagnes du Simien

      Sport et aventure

      Magie de Timkat dans le Tigray

      Incontournables

      Grand tour d\'Ethiopie : Route historique, Vallée de l’Omo et Harar

      Incontournables